TREVENALEUC, un manoir breton

21 mai 2017

Habillage de l'ébrasement (suite)

Avant de poser les planches du côté droit, je dois arraser les pierres qui dépassent. Tout en bas, je tombe sur une pierre de silex très dure. Même  avec le perforateur, c'est interminable. J'ai fini par y arriver en perçant des trous puis en enfonçant des coins en métal. Le silex a fini par éclater.

P1090227

 

 

P1090232

Posté par Jean THEVENIN à 19:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Bois abattu.

Corvée de bois après les plantations car je dois terminer ce qui est commencé un peu partout.

P1090233

 

 

P1090234

 

 

P1090235

Posté par Jean THEVENIN à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Petite découverte

Dans la cave, nous avons trouvé des morceaux d'assiette ou de plat qui semble peints à la main. Mais de qu'elle époque ? Je ne sais pas.

P1090226

Posté par Jean THEVENIN à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ça pousse

Les semis de potirons sont assez gros pour être planté. De bonne heure, les plants sont mis en place sous la paille.

P1090228

 

 

P1090229

 

 

P1090230

Posté par Jean THEVENIN à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2017

Sondages

Maintenant, nous voulons voir à quelle profondeur est le sol d'origine de la cave. Nous creusons d'abord au pied de la porte extérieure actuelle. Nous trouvons  me semble-t-il un égout  ou ( un trou d'évacuation des eaux ?)

P1090213

 

 

P1090214

 

 

P1090215

 

Puis, au pied de l'escalier une pierre en granit. Une dalle ?

P1090216

 

 

P1090217

 

 

P1090218

 

Cela semble être le même corbeau que celui-ci qui semblait porter la pierre de seuil de la cheminée de la pièce au dessus.

P1090219

 

 

P1090220

 

 

P1090221

 

Mais en cherchant attentivement avec Emmanuel, nous ne parvenons pas à retrouver sa place.

P1090222

Posté par Jean THEVENIN à 20:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Démolition d'un réservoir d'eau

Dans la cave, je supprime à coups de masse le réservoir en parpaing. Encore une chose qui n'a pas sa place dans une partie très ancienne du manoir.

P1090206

 

 

P1090208

 

 

P1090209

Il a fallut remplir deux chargeurs du tractopelle.

 

P1090210

 

 

P1090211

 

Nous enlèverons le fond en béton plus tard.

P1090212

Posté par Jean THEVENIN à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Habillage de l'ébrasement

P1090203

 

 

P1090204

 

 

P1090205

 

 

P1090224

 

 

P1090225

L'ébrasement du passage de l'escalier est fait de planches simples assemblées à rainures languettes en chêne. La finition est faite au rabot. Je commence la pose.

Posté par Jean THEVENIN à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Surprise

En arrivant, j'ai la surprise de voir un châtaignier tombé alors qu'il n'y a pas eu de tempête. Celui-ci penchait et je regrette de ne pas l'avoir abattu avant (l'hiver) car je ne peux maintenant en faire que du bois de chauffage.

P1090200

 

 

P1090201

Posté par Jean THEVENIN à 19:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mai 2017

un autre cellier ?

Nous commençons par chercher maintenant  l'épaisseur du mur de refend. Cela ce fait facilement.

P1090168

 

 

P1090169

 

 

P1090170

 

 

P1090171

 

Puis en creusant au pied du mur opposé côté nord, nous tombons aussitôt sur la roche (du schiste décomposé en paillette - de la "cosse") Je me dis : adieu cave ou autre cellier, c'est dommage je m'étais mis dans la tête qu'il y avait quelque chose. Je descends alors dans le cellier pour abattre une cuve en parpaings c'est alors qu'Emmanuel m'appelle en me disant :

P1090173

 

J'ai trouvé un autre mur ! Nous y voilà ! Il existe bien un autre cellier !  et l'indice suivant confirme j'espère qu'il s'agit de l'ancienne cuisine du manoir (?) En réunissant les deux celliers et en supprimant le mur de refend, nous sommes dans une pièce beaucoup plus grande. Il faut trouver la cheminée maintenant ! Je ne pense pas que ce soit un simple vide sanitaire.

P1090177

 

P1090178

 

P1090179

 

P1090181

A l'autre bout aussi, le mur apparaît. Ce mur est probablement un mur extérieur à l'origine. Je dirai plus tard pourquoi. Nous espérons trouver sur celui-ci des soupiraux pour éclairer ladite cuisine et pourquoi pas une porte ? Nous verrons...

P1090182

 

 

P1090183

 

Et la dernière découverte, cet indice, c'est un corbeau de poutre muralière, de cheminée ou autre ? (le même corbeau existe déjà à côté à droite de l'escalier) Si cheminée il y a, elle est derrière le mur de doublage ou sous la cheminée dont les corbeaux ont été bûchés. Un conduit de cheminée existe de chaque côtés.

P1090185

 

 

P1090186

 

 

P1090187

Posté par Jean THEVENIN à 12:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le mur a été doublé. (suite)

Voilà des photos du passage de la grande salle au cellier actuel.

P1090159

En face, le linteau, au dessus, l'arc de décharge puis le mur. Ce doublage fait 25 cm d'épaisseur. Ce passage a-t-il été ouvert un jour ? Comme l'escalier qui descend dans le cellier semble très ancien, je me dis que l'on ne peut pas à la fois descendre  et passer dans la pièce à côté. C'est l'un ou l'autre.

Ce doublage de mur permet d'assoir les solives de la pièce à côté à mon avis et il y aurait l'âtre de la cheminée de la grande salle  au bout de ces solives. Sans ce doublage, un risque d'incendie donc doublage du mur.

P1090160

 

 

P1090161

 

 

P1090162

Posté par Jean THEVENIN à 12:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]