J'interromps le travail commencé dans le gîte car Eric le tailleur de pierres sera disponible dans quelques mois pour tailler les pierres de la cheminée de la cuisine. Donc, l'urgence est de dégager les parpaings maçonnés dans l'âtre. Ce n'est pas facile car ces parpaings sont très durs et le mortier aussi. Mais auparavant il faut étayer les corbeaux d'un des murs de la cave (en dessous) car celui-ci est très ventru et avec les vibrations des outils, il y a un risque d'effondrement.

P1100255

 

 

P1100254

 

 

P1100253

 

Nous éloignons les étais en bois du mur pour reprendre un jour la maçonnerie de celui-ci.

P1100256

 

Nous avions commencé le dégagement de l'âtre lors de la démolition des cloisons en brique de la cuisine.

P1100257

 

Et surprise ! une fois les parpaings enlevés, nous découvrons des pierres en granit (quelques unes) qui sont les restes de la cheminée "massacrée". Pour l'instant, trois pierres nous donnent des indications de la forme des corbeaux mais ce n'est pas encore clair.

P1100258

 

 

P1100259

 

Travail au perforateur et à la masse.

P1100261

Un reste de corbeau ?

 

P1100262

 

 

P1100266

Encore une journée de travail, et nous arriverons (j'espère) à la hauteur du plafond.

P1100269