Voilà une bonne nouvelle ! : depuis le début, je ne comprends rien à la construction du manoir car je suis parti sur de mauvaises pistes données par les uns où les autres... Et voilà que tout devient clair. Merci Vanina (qui n'était pas architecte "en chef " pour rien.) pour tes talents d'observatrice. En regardant par la fenêtre de toit du gîte donc sous un autre angle d'observation peu habituel, celle-ci me fait remarquer que toute la façade de la tour a été construite d'un seul tenant car il s'agit bien (concernant l'apparaillage) d'une faille dû a un affaissement de la tour d'escalier. Il y a bien eu un cisaillement des pierres et une usure dû a l'eau et au temps qui fait qu'il est difficile de remarquer cette continuité. Le lit de pierres (si c'est le bon terme) file d'un bout à l'autre. C'est incontestable et les trous de boulins sont réguliers et au même niveau. Pour poursuivre la réflexion, la suite de la corniche en granit a bien disparu et il faudra la refaire.

Autre remarque, au dessus de la petite fenêtre en accolade au sommet de la tour, il existait non pas une lucarne mais tout simplement un fronton de lucarne plutôt assez pointu. Je viens enfin de le comprendre. Nous dessinerons en son temps l'ensemble à recréer.

P1010317

 

 

003

 

 

002

 

 

001